Artist statement

Artist statement

Un cellulaire et une bouteille d’eau remplie au trois quarts sont sur la table jaune. Assis dans le salon, mes jambes sont appuyées, croisées, retenant l’ordinateur avec lequel j’écris en ce moment. Il y a une mouche qui bourdonne en se cognant sur la fenêtre. C’est l’après-midi et les feuilles sont chartreuses. Elles battent au gré du vent qui glisse entre les avenues du Vieux-Rosemont. Il est 16 heures et demie et l’on a acheté du jambon pour se faire des sandwichs pour souper. Le ventilateur tourne à la vitesse 1 de 3. On est bien.